Trois mois avec sursis et 105 heures de travail d’intérêt général pour le gifleur de Valls

0
7357

Le jeune homme ayant donné une gifle à Manuel Valls, lors de sa visite à Lamballe (Côtes-d’Armor) dans le cadre de la primaire de la gauche, a été condamné à trois mois de prison avec sursis. Il écope par ailleurs de 105 heures de travail d’intérêt général.

Celui qui a giflé Manuel Valls, mardi, à Lamballe (Côtes-d’Armor), a été condamné à 105 heures de travail d’intérêt général et à trois mois de prison avec sursis, ce mercredi, par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc.

Il reconnaît évidemment les faits, puisqu’il a été jugé dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) après 24 heures de garde à vue à la brigade de gendarmerie de Lamballe.

Âgé de 19 ans, il se dit indépendantiste breton.