Les fouilles autorisées dans le métro parisien

Crédit : ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Deux jours après l’attentat de Saint-Pétersbourg, les autorités autorisent les fouilles des passagers dans le métro et l’ouverture de leurs bagages en cas de besoin. Le préfet de police de Paris, Michel Cadot, a signé l’arrêté dans la soirée de mardi 4 avril. Par conséquent, depuis 7h du matin et jusqu’à 22h ce mercredi 5 avril, les policiers des transports en commun parisiens peuvent procéder à ce type de contrôles. Cet arrêté pourra être prolongé au jour le jour.

Cette décision vise selon la préfecture à rassurer les usagers dans un contexte tendu après l’attentat en Russie qui a fait 14 morts dans le métro de Saint-Pétersbourg. Au soir de l’attaque, le ministère français de l’Intérieur avait déjà décidé d’augmenter les effectifs en appelant en renfort 140 gendarmes mobiles pour patrouiller dans le métro.

SOURCErtl
PARTAGER