François Fillon rejoint le monde de la finance dès le 1er septembre

0
1717

L’ancien premier ministre va travailler, dès le 1er septembre, pour l’entreprise française Tikehau Capital, spécialiste dans la gestion d’actifs et d’investissement.

François Fillon a-t-il fait ses adieux à la politique? Après des vacances dans la Sarthe, en Islande et en Toscane, déconnecté de la vie publique, l’ancien premier ministre va rejoindre une entreprise privée exerçant dans le monde de la finance. Si cette information avait circulé depuis plusieurs jours, restait à savoir quel groupe le candidat malheureux à la présidentielle allait-il rejoindre.

Selon des informations du JDD, François Fillon va rejoindre dès le 1er septembre Tikehau Capital, spécialiste de la gestion d’actifs et d’investissement. Le groupe français, implanté près du parc Monceau, à Paris, a confirmé cette information dans un communiqué, indiquant qu’il occuperait un poste d’associé. Créé en 2004, le groupe, qui gère 10,3 milliards d’euros d’actifs, ne cache pas son intérêt pour d’éventuelles acquisitions à l’étranger, en premier lieu en Europe. Introduit en Bourse en mars dernier, Tikehau Capital a bouclé fin juillet une vaste augmentation de capital, avec la levée de près de 702 millions d’euros destinés à accélérer son développement.

«Son expérience internationale (…) et sa connaissance aigue des problématiques économiques françaises et européennes constituent des atouts majeurs pour accompagner le développement de la société de gestion et d’investissement», a encore argumenté la société. Le développement international du groupe est l’»un de ses axes stratégiques majeur», a-t-elle souligné.

» Lire aussi – La florissante société de conseil de François Fillon fait polémique

François Fillon connaît bien le monde des affaires. Il a fondé en 2012 la société 2F Conseil, qui se présente comme une société de «conseil pour les affaires et autres conseil de gestion». En pleine campagne présidentielle – et en pleine affaire Penelope Fillon -, l’existence de cette société, et l’opacité de ses clients, avait créé la polémique. Certains l’accusaient notamment de faire des affaires avec la Russie. Pour éteindre l’incendie qui couvait, l’ancien premier ministre avait alors indiqué avoir conseillé l’assureur AXA, la société Fimalac et la banque Oddo.

D’autres élus ont déjà fait le même chemin que François Fillon, en quittant le monde politique pour revenir dans le privé. Bernard Cazeneuve, ancien chef du gouvernement de François Hollande, est également redevenu avocat au sein du cabinet August Debouzy. Frédéric Lefebvre, ex-député des Français de l’étranger d’Amérique du Nord, va quant à lui créer son cabinet à Atlanta, aux États-Unis. Jean-Marie Le Guen, ancien secrétaire d’État de François Hollande, a aussi rejoint, mi-juin, le courtier en assurance Siaci Saint Honoré.