Une salle de fitness de Bischheim suspend une employée pour des propos islamophobes

0
12007

L’affaire agite les réseaux sociaux : une employée d’un club de fitness de Bischheim, l’Orange Bleue, a été mise à pied  » dans l’attente d’une sanction disciplinaire plus lourde ». Que reproche-t-on à cette employée? Elle a posté sur sa page Facebook personnelle un commentaire qui n’a pas été apprécié de tous.

 

bischheim

Elle constatait qu’à Strasbourg Plage (une zone de mini-plage avec du sable aménagée à proximité de la Médiathèque Malraux), un nombre important de femmes portait le voile. Selon les affirmations de cette publication, il y avait davantage de femmes voilées que de femmes en jupes.

 

bishceim

Un certain nombre d’internautes, en désaccord avec le contenu de la publication, ont rapidement identifié cette personne comme étant coach à la salle de fitness l’Orange Bleue de Bischheim (http://www.lorangebleue.fr/clubs/bischheim/).

com bisch2

La mobilisation en réseau a été extrêmement rapide puisque des commentaires ont émergé de toute la France sur la page Facebook de la salle de sport bischheimoise, avec de nombreuses menaces de boycott.

Face à cette pression extrêmement rapide et virale, l’employeur a immédiatement annoncé publiquement (aussi bien sur la page locale de l’enseigne que sur la page nationale) sa mise à pied conservatoire, en attente de sanctions à venir (vraisemblablement un licenciement). (https://www.facebook.com/lOrangeBleueBischheim/posts/1420105188075862)

sanction

Quant à l’employée, elle a désactivé sa page Facebook.