Arrestation de dix hommes soupçonnés de préparer des attentats contre des musulmans

0
10746

Dix personnes liées à l’ultradroite radicale ont été interpellées samedi soir par les services antiterroristes dans le cadre d’une enquête sur un projet d’attaque ciblant des musulmans, a appris dimanche l’AFP de sources judiciaire et proches de l’enquête.

Les interpellations ont notamment eu lieu en Corse, en Gironde, en Vienne et en Charente, selon des informations de LCI.

Les surveillances de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ont montré qu'”ils étaient organisés et en lien pour éventuellement commettre des actions violentes contre des cibles présumées en lien avec l’islam”, a précisé une source proche de l’enquête à l’AFP.

Des armes saisies, un ancien policier parmi les suspects

Les échanges interceptés par la DGSI ont montré que les suspects voulaient se procurer des armes. Des armes ont également été saisies au cours de différentes perquisitions.

L’enquête devra déterminer le degré d’avancement et de maturité de leur projet.

Selon des informations du “Parisien”, un policier retraité de 65 ans figure parmi les interpellés. Il est suspecté de diriger le groupe d’ultradroite AFO (Action des forces opérationnelles), une structure qui ambitionne de lutter contre ce qu’elle considère comme un péril islamiste. Parmi les cibles potentielles du groupe, toujours selon “le Parisien”, “des imams, des détenus musulmans ou encore des femmes voilées choisies au hasard”.

Ces interpellations ont été menées par des policiers de la DGSI sur commission rogatoire d’un juge antiterroriste, dans le cadre d’une information judiciaire ouverte à Paris le 14 juin du chef d'”association de malfaiteurs terroriste criminelle”.

Tous sont placés en garde à vue pour 96 heures.