400 radars vandalisés en juillet 2018, suite à la limitation à 80 km/h

0
15746
Crédit photo : Nicolas Soler / EMAS

Depuis la mise en place de la nouvelle limitation à 80 km/h, les dégradations qui visent les radars automatiques sont quatre fois plus nombreuses.

Depuis l’abaissement de la limitation de vitesse à 80 km/h, les radars flashent deux fois plus. Autre conséquence tout aussi prévisible, l’explosion des dégradations de radars automatiques. Selon Europe 1, 400 cabines ont en effet été vandalisées en ce mois de juillet, soit quatre fois plus qu’en temps normal…

 Quels risques ?

Dégradation de radar : quels risques courez-vous ?  Si le “simple” fait de le taguer (à l’aide de graffitis, de peinture, ou autre) ne fait encourir à son auteur “que” 3.750 euros d’amende avec une peine de travail d’intérêt général, cela peut grimper à 30.000 euros et deux ans d’emprisonnement en cas de destruction ou de dégradations plus sévères.