L’ex-ministre Jérôme Cahuzac de nouveau autorisé à exercer la médecine

L’ancien chirurgien pourra travailler en Corse, où il s’est installé après avoir bénéficié d’un aménagement de sa peine sous forme de bracelet électronique.

Une année 2019 sous de meilleurs auspices que les précédentes pour Jérôme Cahuzac. Après avoir échappé à la prison ferme, l’ex-ministre du Budget, condamné l’an passé pour “fraude fiscale” à quatre ans de prison dont deux avec sursis, a été autorité à exercer de nouveau la médecine générale. L’ancien chirurgien pourra travailler en Corse, où il s’est installé, en bénéficiant d’un aménagement de sa peine sous forme de bracelet électronique.

Le Conseil national de l’Ordre des médecins (Cnom), réuni jeudi 13 juin, l’a finalement jugé apte à exercer, a-t-il déclaré à l’AFP, confirmant une information du journal médical en ligne Egora.

SOURCEl'express
PARTAGER