Wang Zi-Ping, le Bruce Lee musulman

Ce maître chinois de kung-fu né en 1881 fut de son temps une figure importante qui se distingua dans sa lutte contre les impérialistes japonais et britanniques.

Certaines sources racontent que durant la période de colonisation de la Chine par le Japon, le maître pulverisa en un seul combat plusieurs officiers japonais armés dans la localité de Qingdao.

Une autre anecdote raconte que lorsque des européens voulurent s’approprier la porte de la mosquée millénaire de Qinzhou, il se mit devant et défia les européens de le battre pour accéder à la porte. Il les battit tous à la chaine à plate couture.

Il développa également des techniques dans son art martial, comme la méthode des vingt-poings ou le “Ching Long Jian” (épée du dragon vert).

Il décéda en 1973, la même année que Bruce Lee.

SOURCEHistoire & Chronique
PARTAGER