“Ma femme travaille avec moi depuis toujours” : les 5 fois où Penelope Fillon disait l’inverse

Décembre 2002 

Elle vient de travailler 4 ans aux côtés de son mari. Dans Le Parisien, dans un article intitulé “Les femmes de ministres s’affichent“, Penelope Fillon déclare pourtant ne jamais avoir pensé à faire carrière en politique : “Faire carrière en couple non plus d’ailleurs“, même si “ça peut faire une équipe efficace“. Elle préfère “garder un peu de recul et d’indépendance“, et puis “avec un père qui n’était jamais là, il fallait que quelqu’un s’occupe des enfants“…

Mai 2007

Lorsque François Fillon est nommé Premier ministre, France 2 interroge son épouse sur son futur rôle. Alors qu’elle est censée travailler dans les couloirs de l’Assemblée nationale depuis dix ans, elle déclare :

“Je serai comme toujours derrière, à soutenir tous les autres dans la famille, et lui-même, c’est tout.”

Juin 2008

Un portrait de François Fillon, alors Premier ministre est diffusé dans A vous de juger sur France 2, sa femme est interrogée sur son rôle auprès de son époux :

“Ah ben je n’ai pas de rôle, je l’accompagne de temps en temps, comme ça. Ca se limite à ça”.

Octobre 2016

Le Bien Public suit Penelope Fillon en campagne à Dijon. Elle visite le centre de cancérologie Georges-François Leclerc. Et l’attaque de l’article est assez explicite :

Elle partage sa vie depuis plus de quarante ans, mais elle l’avoue : ” Jusqu’à présent, je ne m’étais jamais impliquée dans la vie politique de mon mari “.

Novembre 2016

Lors d’une réunion du groupe “Les Femmes avec Fillon”, Penelope Fillon prend la parole en public, et explique qu’au cours de cette campagne pour les primaires, elle a eu un déclic dans son rapport à la vie politique :

“J’ai tout d’un coup senti le besoin de m’impliquer, m’engager un peu plus fortement que je ne l’ai fait jusque-là. Depuis 35 ans, je suis bien restée dans l’ombre. Mais là l’enjeu est différent, c’est la première fois que François se présente à la présidence de la République et donc c’est la première fois que je me lance vraiment avec lui dans cette bataille”

PARTAGER