Chine : 10 millions de Ouïghours musulmans doivent rendre leurs passeports

0
9256

Selon une source officielle citée par le Parisien, les habitants de la région du Xinjiang, situé au nord-ouest de la Chine, ont pour obligation de remettre leurs passeports aux autorités locales. Officiellement, la mesure a pour objectif de « maintenir l’ordre social » dans cette région peuplée par plus de 10 millions d’habitants, majoritairement des Ouïghours musulmans. Mais en réalité cette manœuvre vise a restreindre la liberté de voyager de ces  musulmans sunnites turcophones victimes d’ostracisme et de discriminations de la part du parti communiste chinois (PCC) au pouvoir.

« Toute personne ayant besoin de son passeport devra faire une demande au poste de police », a déclaré sous couvert d’anonymat un policier de la préfecture d’Aksu au journal Global Times.

Des témoignages publiés sur les réseaux sociaux indiquent que les autorités empêchent arbitrairement les Ouïghours musulmans  de voyager à l’extérieur du pays en refusant de renouveler les passeports. Cette pratique consistant à rendre difficile les déplacements des habitants de la région ne sont pas nouvelles.

La liberté religieuse est extrêmement restreinte par Pékin qui va jusqu’à interdire formellement à tous les fonctionnaires et aux étudiants musulmans de la région de Xinjiang de jeûner le mois de ramadan pour « garantir la santé des employés publics » selon le PCC.