Les USA vendent des F-15 au Qatar malgré les accusations de soutien au terrorisme

0
11523

En pleine rupture diplomatique entre l’Arabie Saoudite et le Qatar, les Etats-Unis viennent de conclure un accord de vente d’armement avec le Qatar.

C’est à n’y plus rien comprendre. Il y a une semaine encore, Donald Trump accusait le Qatar de « financer le terrorisme à un très haut niveau ». Pour le secrétaire d’Etat Rex Tillerson, « Le Qatar a un passé de soutien à des groupes qui vont de l’activisme à la violence. » L’Américain ajoutait alors que « l’émir du Qatar a fait des progrès pour enrayer le soutien financier et expulser les terroristes de son pays, mais il doit faire plus et il doit le faire plus rapidement. » Ce qui arrive aujourd’hui pourrait nous faire croire qu’en moins de sept jours, le Qatar est passé du statut de soutien du terrorisme à celui d’allié contre Daesh. Car les Etats-Unis viennent tout juste d’annoncer la vente, au petit émirat du Golfe, de plusieurs avions de combat F-15, le tout pour la somme de 12 milliards de dollars. Cela devrait « donner au Qatar une technologie de pointe et augmenter la coopération sécuritaire (…) entre les Etats-Unis et le Qatar », a indiqué le ministre américain de la Défense James Mattis dans un communiqué. A croire que la crise diplomatique entre l’Arabie saoudite et le Qatar n’était qu’un avertissement des Etats-Unis, qui affirment aujourd’hui qu’il est important « de désamorcer les tensions pour que tous les partenaires dans la région du Golfe puissent se concentrer sur les prochaines étapes pour atteindre (leurs) objectifs communs ». A savoir la lutte contre l’Etat islamique. Reste à savoir ce qu’il adviendra des relations entre les Saoud et leurs homologues du Qatar. Car cette vente d’avions de combat semble sonner la fin de la brouille entre les deux royaumes.